JAOUEN Yves

Yves François Marie Jaouen semble avoir devancé son appel sous les drapeaux en s’engageant volontairement dans la Marine nationale avant guerre. Affecté comme quartier-maître sur le contre-torpilleur Le Malin, il participe à la campagne de Narvik, ce qui lui vaudra d’être cité pour sa tenue au combat.

Nous ne disposons pas pour le moment d’informations sur son parcours durant la Seconde Guerre mondiale avant la fin de l’année 1943, où Yves Jaouen semble avoir donné son adhésion au groupement cantonal de la Résistance de Ploudalmézeau, affilié au mouvement Défense de la France (D.F). Membre des Forces françaises de l’intérieur (F.F.I), il est alors affecté au 1er Groupe de la 1ère Section de la 1ère Compagnie en tant que soldat.

Composition du groupe :
- ADAM François
- BIZIEN Henri (tué le 15 septembre)
- BRIS Eugène
- COLIN Jean
- COLIN Yves
- DERRIEN André
- HUET François
- JAOUEN Yves
- KERLEROUX François
- KÉRRÉNEUR René
- LE CORRE Mathieu (chef de groupe)
- MERIEN Corentin
- MERIEN Joseph
- WIMEL Louis

Après avoir perçu leur dotation en armes, Louis Wimel et ses camarades sont déployés. Ils participent aux opérations de Libération dans le canton de Ploudalmézeau avant d’être engagés à la réduction de la poche du Conquet jusqu’en septembre 1944.

Après guerre, Yves Jaouen réside rue de Plouguin à Ploudalmézeau et travaille un temps comme chaudronnier avant de postuler en 1948, pour entrer comme ouvrier spécialisé à l’arsenal de Brest. Il semble également avoir été le vice président de la section de Ploudalmézeau de l’Union nationale des forces françaises de l’intérieur (U.N.F.F.I).

Publiée le , par Gildas Priol, mise à jour

Télécharger au format PDF

Sources - Liens

  • Archives F.F.I de l’arrondissement de Brest, archives du bataillon de Ploudalmézeau.
  • ANDRÉ Jacques, Le Bataillon F.F.I de Ploudalmézeau, à compte d’auteur, Brest, 2003.
  • Service historique de la Défense de Vincennes, dossier individuel de Résistant de Yves Jaouen (GR 16 P 306666) - Non consulté à ce jour.