LE REST Robert

Robert Le Rest réside au 72 ou 73 rue Yves Collet à Brest. Tailleur de profession, il est mobilisé à la déclaration de guerre en septembre 1939. Démobilisé en décembre 1940 il regagne Brest.

Il intègre le groupe Elie sous les ordres de Joseph Prigent. Nous ignorons les actions auxquelles il a pris part.

Le 20 mai 1941, les agents de l’Aussenkommando du S.D de Brest l’arrêtent. D’abord interné à la prison du Bouguen, il est transféré à Rennes puis sur Paris pour le procès du groupe. Robert Le Rest passe devant le tribunal militaire allemand et écope d’une peine de réclusion supérieure à 3 ans. Sa peine entraînant la déportation, il est transféré en Allemagne en janvier 1942. Il passe par les camps de Karlsruhe, Rheinbach, Hameln. Il est rapatrié en France à une date inconnue.

Après-guerre, il épouse Madeleine Mercier le 4 janvier 1946 à Brest.

Publiée le , par Gildas Priol, mise à jour

Sources - Liens

  1. Livre "J’avais des camarades" de François BROC’H alias Florette, éditions Télégramme, 1949
  2. S.H.D Vincennes = Dossier Tribunal groupe ELIE - 25 P 16344
  3. S.H.D Vincennes (dossier résistance) = GR 16 P 365058
  4. Fondation pour la Mémoire de la Déportation = Liste des déportés de janvier 1942

Télécharger au format PDF