FEROC Yves

Yves Feroc réside du côté de la Maison-Blanche en Lambézellec. Il est apprenti mécanicien.

Recruté dans la résistance par Lucien Gouez, il intègre le groupe Elie. Yves participe à l’opération de récupération de matériels anglais à l’arsenal de Brest en fin 1940.

Les agents de l’Aussenkommando du S.D de Brest l’arrêtent le 19 mai 1941. Il est interné dans la cellule n° 6 de la prison du Bouguen à Brest.

Transféré sur Paris pour le procès, il est jugé en novembre 1941. Yves Feroc est condamné à purger une peine de cinq années de réclusion. Toute peine supérieure à trois ans, déclenche automatiquement une déportation. Il est envoyé en Allemagne le 19 janvier 1942 et passe par les camps de Karlsruhe, Saarbrücken, Zweibrücken.

Il décède en déportation.

A titre posthume, il reçoit la médaille de la Résistance en 1953.

Publiée le , par Gildas Priol, mise à jour

Sources - Liens

  1. Ordre de la Libération = Fichier des médaillés de la Résistance
  2. S.H.D Vincennes = Dossier Tribunal groupe ELIE - 25 P 16344
  3. S.H.D Vincennes (dossier résistance) = GR 16 P 221204
  4. S.H.D Caen (dossier déporté) = AC 21 P 183578
  5. Livre "J’avais des camarades" de François BROC’H alias Florette, éditions Télégramme, 1949

Télécharger au format PDF