LE MEUR Jean

Jean François Le Meur et sa sœur Marie (1922-2009) sont les enfants d’un marin à la Direction du port de Brest et d’une cultivatrice. La famille réside à Keribin en Ploudalmézeau avant guerre.

Nous ne disposons pas pour le moment d’informations sur son parcours durant la Seconde Guerre mondiale avant l’été 1944. Membre des Forces françaises de l’intérieur (F.F.I), il est alors affecté au 2ème Groupe de la 1ère Section de la 1ère Compagnie.

Composition du groupe :
- CHEVALIER Raymond
- JAOUEN François
- KERBÉRÉNÈS Victor
- KERBOUL François
- KERBOUL Paul
- KERLEROUX Ildut
- KERMORGANT Louis (1er chef de groupe)
- L’HER Joseph
- LE MEUR Jean
- LE VEN François
- MAREC Louis
- SANQUER Jean (2ème chef de groupe)
- SIZUN Julien

Avec sa compagnie, il participe aux premières opérations de Libération du canton de Ploudalmézeau et à la réduction de la poche du Conquet jusqu’au 10 septembre 1944. Jean Le Meur est démobilisé à la dissolution des unités F.F.I fin septembre 1944.

Après guerre, il épouse Marie Prats (1923-2001), le 31 mars 1948 à Narbonne dans l’Aude.

Publiée le , par Gildas Priol, mise à jour

Télécharger au format PDF

Sources - Liens

  • Centre généalogique du Finistère, registres d’état civil.
  • ANDRÉ Jacques, Le Bataillon F.F.I de Ploudalmézeau, à compte d’auteur, Brest, 2003.