CHEVALIER Raymond

Raymond Marie Chevalier est le fils d’une ménagère et d’un cultivateur des Côtes du Nord. Alors qu’il sert (pour son service militaire ?) au 48ème Régiment d’infanterie, il épouse l’orthopédiste Renée Mazéas, le 5 avril 1929 à Brest et de cette union naîtront deux enfants.

Nous ne disposons pas pour le moment d’informations sur son parcours durant la Seconde Guerre mondiale avant l’été 1944. Membre des Forces françaises de l’intérieur (F.F.I), il est alors affecté au 2ème Groupe de la 1ère Section de la 1ère Compagnie.

Composition du groupe :
- CHEVALIER Raymond
- JAOUEN François
- KERBÉRÉNÈS Victor
- KERBOUL François
- KERBOUL Paul
- KERLEROUX Ildut
- KERMORGANT Louis (1er chef de groupe)
- L’HER Joseph
- LE MEUR Jean
- LE VEN François
- MAREC Louis
- SANQUER Jean (2ème chef de groupe)
- SIZUN Julien

Avec sa compagnie, il participe aux premières opérations de Libération du canton de Ploudalmézeau et à la réduction de la poche du Conquet jusqu’au 10 septembre 1944. Raymond Chevalier est démobilisé à la dissolution des unités F.F.I fin septembre 1944.

Après guerre, Raymond Chevalier travaille comme agent de Gaz de France (G.D.F) et réside avec son épouse au 17 rue Latouche Tréville à Brest.

Publiée le , par Gildas Priol, mise à jour

Télécharger au format PDF

Sources - Liens

  • Archives municipales de Brest, registres d’état civil (2E162 et 3E449).
  • ANDRÉ Jacques, Le Bataillon F.F.I de Ploudalmézeau, à compte d’auteur, Brest, 2003.
  • Service historique de la Défense de Vincennes, dossier individuel de F.F.I de Raymond Chevalier (GR 16 P 127348) - Non consulté à ce jour.