ROLLAND Henri

Henri Rolland est étudiant et réside sous l’Occupation allemande à Plougonvelin, route du Lannou.

Alors que les combats de la Libération font rages entre les américains et les Forces françaises de l’intérieur (F.F.I) contre les occupants allemands à Plougonvelin, Henri Rolland se porte volontaire pour faire le coup de feu. Le 2 septembre 1944, il est affecté par le lieutenant Albert Le Bars au sein du 4ème Groupe de la 1ère Section de la Compagnie F.F.I de Saint-Renan.

Composition du groupe :
 CALLAC François
 CLOÂTRE Paul
 GENTIL Jean
 GENTIL Joseph
 GENTIL Marcel
 GENTIL Michel
 GENTIL Yves
 HALL Jean (chef de groupe)
 LE MAO Claude
 PELLEN René
 QUEMENEUR François
 ROLLAND Henri

Avec son unité, Henri Rolland participe aux opérations de réduction de la poche allemande du Conquet. Il combat dans la région de Plougonvelin jusqu’au 10 septembre 1944, date de reddition complète de l’ennemi dans le secteur. Son unité est ensuite affectée au nettoyage des zones de combat et des fortifications allemandes ainsi qu’à la sécurité dans les communes libérées. Henri Rolland est démobilisé fin septembre 1944, à la dissolution des unités F.F.I de l’arrondissement de Brest.

Après guerre, Henri Rolland épouse Andrée Lapiquonne, sœur de Fernand Lapiquonne.

Publiée le , par Gildas Priol, mise à jour

Télécharger au format PDF

Portfolio

Sources - Liens

  • Famille Rolland-Khun, iconographie (2016).
  • Musée du Ponant à Saint-Renan, archives de la Compagnie F.F.I de Saint-Renan.