ISTIN René

René Istin habite au 151 rue Jean Jaurès à Brest. Après sa scolarité de bon écolier et collégien il entre au lycée de Brest où il devient ami avec Jean Drapier, Yves Tanguy, Georges Le Droff et Yves Le Corre.

En mai 1941 il passe son baccalauréat.

Les mois suivants il participe aux vols d’armes dans les cafés de Brest fréquentés par des soldats allemands. Il fournit le groupe Elie et plus particulièrement Louis Elie et Roger Groizeleau moyennant de temps à autre un peu d’argent.

Le 26 juin 1941 il est arrêté par les agents de l’Aussenkommando du S.D de Brest puis emprisonné à la prison du Bouguen et transféré à Paris.

Le procès du groupe Elie débute en novembre 1941 ; René Istin est condamné à une peine de prison de 2 ans pour détention illégale d’armes.

A la fin de la guerre , il reprend ses études et devient chirurgien dentiste jusqu’en 1982. Il s’installe du côté de Quimper lorsque sonne l’heure de la retraite.

Publiée le , par Gildas Priol, mise à jour

Télécharger au format PDF

Sources - Liens

  • Service historique de la Défense de Vincennes, dossier Procès du groupe Élie (GR 25 P 16344), aimablement transmis par Edi Sizun.
  • BROC’H François, J’avais des camarades, éditions Le Télégramme, 1949.
  • Service historique de la Défense de Vincennes, dossier individuel de résistant de René Istin (GR 16 P 302522) - Non consulté à ce jour.
  • Service historique de la Défense de Caen, dossier individuel d’interné de René Istin (AC 21 P 574583) - Non consulté à ce jour.