GÉLÉBART Jean

Jean Joseph Gélébart travaille depuis mars 1939 aux Ponts et Chaussées de Lesneven comme comptable. En mai 1943, il est requis dans le cadre du Service du travail obligatoire (S.T.O) pour partir travailler en Allemagne. Réfractaire à l’idée, il trouve refuge dans plusieurs fermes de Guissény et Plounéour-Trez en échange de services.

Contacté par l’ébéniste Jean Riou de Lesneven en septembre 1943 pour intégrer la Résistance, le jeune comptable accepte et intègre dès lors l’effectif théorique du groupement cantonal de Lesneven. Le premier mouvement du secteur ayant été démantelé au début du mois suivant, le jeune réfractaire s’affilie désormais par rattachement à Défense de la France (D.F). Il participe dès lors à la diffusion de la propagande contre l’occupant et participe à l’enrôlement de camarades dans la lutte clandestine. Dans les premiers mois de l’année 1944, Jean Gélébart suit l’instruction sur les armes et à la création de la Compagnie F.F.I de Lesneven, il est affecté au 2ème Groupe pour prendre part à l’insurrection générale au début d’août 1944.

Composition du groupe n°2 :
- ABALAIN Paul
- APPÉRÉ Pierre (Chef de groupe)
- BERVAS Georges
- BRANELLEC Paul
- CAMBLAN Pierre
- DIREUR Albert
- GELEBART Jean
- JEFFROY Émile
- LANCHEC Jean
- LE ROUX Marcel
- LESCONNEC Jean
- PÉLLENNEC Jean-Louis
- REFLOCH François
- SÉITÉ Vincent
- THOMAS René

Avec son unité, Jean Gélébart participe aux opérations militaires de Libération du secteur de Lesneven avant d’être déployé plus à l’ouest, pour la réduction de la poche allemande du Conquet jusqu’au 10 septembre 1944. La réduction de la poche de Brest étant effective, Jean Gélébart contracte un engagement dans l’Armée française en reconstitution. Il participe alors au siège de la poche allemande de Lorient jusqu’en mai 1945.

Après guerre, Jean Gélébart épouse Yvonne Dréano, le 15 juillet 1946 à Lesneven. Le couple s’installe ensuite à Brest où Jean Gélébart travaille comme vérificateur technique au Ministère de la Reconstruction et de l’Urbanisme (M.R.U).

Publiée le , par Gildas Priol, mise à jour

Télécharger au format PDF

Sources - Liens

  • Archives départementales du Finistère, dossier individuel de combattant volontaire de la résistance de Jean Gélébart (1622 W).
  • Archives F.F.I de l’arrondissement de Brest, registre de la Cie F.F.I de Lesneven.
  • BOHN Roland, Chronique d’hier - Tome 1, la vie du Léon 1939-1945, édition à compte d’auteur, 1993.