Samson

[1943-1944]

Ce réseau de résistance est crée par Robert Masson (Compagnon de la Libération), parachuté en France en avril 1943. Il a pour mission de collecter des renseignements militaires sur l’armée d’occupation et de rendre compte au Bureau central de renseignements et d’action (BCRA) de la France Libre. Il s’implante sur le littoral méditerranéen, à Bordeaux, Troyes, Laon, Caen et la Bretagne. Les renseignements sont acheminés à Paris qui les transmets via la centrale Praxitèle.

A sa demande, à la suite d’arrestations compromettant le fonctionnement des réseaux Service de Renseignement Air (S.R. Air), Robert Masson est de nouveau parachuté en France le 9 février 1944. Il organise le regroupement des postes du SR de zone nord et du réseau Samson.

Pour la région Bretagne, l’activité et les identités des agents sont méconnus. L’étude du dossier du réseau, conservé au Service Historique de la Défense (SHD) de Vincennes, sous la cote GR 17 P 212, pourrait nous apporter plus d’éléments sur la composition et les activités clandestines de la branche.

Présentation rédigée par Gildas Priol, le 15 janvier 2020.