MÉNEZ Geneviève

Geneviève Yvonne Petton est la fille d’un préparateur en pharmacie. Sous l’occupation allemande, elle réside à Brest et travaille au magasin Grenier, lunetterie & photo, situé au 51 rue Emile Zola. Parmi ses amis, figure son petit-cousin Roger Ogor, qui la surnomme affectueuse Ginette.

Sans savoir par quel truchement, elle intègre le réseau Roy en juillet 1942. Geneviève Petton sert alors d’agent de renseignement en transmettant à sa structure clandestine des photos prises par les allemands, développées dans son magasin. Après mars 1943, le réseau bascule sous l’égide du réseau Manipule puis fin 1943, après le démantèlement de celui-ci, les survivants passent au service du réseau Samson. L’activité de Geneviève Petton durant le siège de Brest, en août et septembre 1944, n’est pas connue à ce jour.

Après guerre, elle rejoint une amie assistante sociale en Normandie, dans l’Orne, pour participer à la reconstruction en assistant et en aidant les populations éprouvées. Elle y commence des études d’assistante sociale non menées à terme en raison de son mariage. Elle épouse Charles Ménez, le 21 avril 1949 à Brest et de cette union naîtront trois enfants. Après le décès de son mari survenu en 1964, elle travaille comme secrétaire à l’université, d’abord au Crous de Brest puis au service scolarité de la faculté des sciences.

Publiée le , par Gildas Priol, mise à jour

Télécharger au format PDF

Sources - Liens

  • Famille Ménez-Gloanec, informations et iconographie (2021).
  • Archives municipales de Brest, registre d’état civil (1E266).
  • Archives départementales du Finistère, dossier individuel de combattante volontaire de la résistance de Geneviève Petton-Ménez (1622 W).
  • Service historique de la Défense de Vincennes, dossier Réseau Roy-O.S.S (GR 17 P 207), aimablement transmis par Edi Sizun.