BOURSIER Pierre

Pierre Boursier travaille comme mécanicien au garage Peugeot de son oncle Gaston Boursier à Ploudalmézeau.

A partir du 5 novembre 1943, il entre en résistance et rejoint le mouvement Défense de la France (D.F). Dès lors, Pierre Boursier assure régulièrement la distribution du journal clandestin du mouvement et aide son oncle pour ses activités clandestines. Il sert également d’agent de liaison dans le secteur de Ploudalmézeau. Il fournit des renseignements sur les positions côtières allemandes à ses chefs et participe également à la récupération d’armes et munitions.

Réfractaire au S.T.O, il entre au maquis de Tréouergat le 31 mai 1944 et intègre le Bataillon F.F.I de Ploudalmézeau. Affecté au groupe de commandant, à la section automobile. Il participe aux opérations de libération du canton puis à la réduction de la poche allemande du Conquet avec son unité en août et septembre 1944.

Publiée le , par Gildas Priol, mise à jour

Télécharger au format PDF

Sources - Liens

  1. Musée du Ponant de Saint-Renan, archives du Bataillon F.F.I de Ploudalmézeau.
  2. Archives Départementales du Finistère, dossier individuel de combattant volontaire de la résistance de Pierre Boursier (1622 W 11).
  3. ANDRÉ Jacques, Le Bataillon F.F.I de Ploudalmézeau, Brest - Été 44 Les combats autour du Conquet, auto-édition, 2003.

Archives non consultées à ce jour :
- S.H.D de Vincennes, dossier individuel de Pierre Boursier (GR 16 P 83602)