ABASQ Joseph

Joseph Abasq réside à Saint-Marc, il fait partie du groupe Elie. Il est arrêté avec Bertrand Fréché, Louis Pehoré et Albert Kerguelen le 1er septembre 1940 pour avoir saboté des câbles téléphoniques allemands.

Il sera déporté de Chalons-sur-Marne, le 22 août 1942, en direction de l’Allemagne. Il passe dans les camps de Kassel , Frankfurt/Main, Kassel, Hannover et Wolfenbüttel d’où il est libéré et rapatrié le 23 avril 1945.

Le 30 juin 1947, il épouse à Plougonvelin Gabrielle Chardonnet.

Pour son action dans la résistance, il reçoit en 1961 l’insigne de Chevalier de la Légion d’Honneur, sur proposition d’Alice Abarnou