MADEC François

François Madec est le fils de Goulven Madec et de son épouse Annette Le Gall (1893-1972). La famille réside au 11 rue Amiral Troude à Guipavas (le n°63 de nos jours). Sous l’occupation allemande, le jeune Guipavasien est en apprentissage.

À l’été 1944, lors de la constitution de la section communale de Guipavas des Forces françaises de l’intérieur (F.F.I), Goulven Madec et son fils François font partie des volontaires pour prendre part aux combats de la Libération.

Composition de son groupe de combat :
 BELLEC René
 CUEFF René
 JONCOUR Pierre
 LAMOUR Jean
 LAURENT Jacques
 LE FUR Louis
 MADEC François
 MADEC Goulven (Chef de groupe)
 QUÉAU Jean
 THOMAS Michel

Avec son unité, François Madec participe aux opérations de Libération dans les secteurs de Saint-Divy, Plabennec, Kersaint-Plabennec et Guipavas. Le 20 août 1944, son père est blessé sur la route de Saint-Divy et Landerneau. Le 13 septembre 1944, c’est au tour de François Madec d’être blessé aux jambes et à la poitrine par l’explosion d’une mine anti-char au cours d’une patrouille au Forestic à Guipavas. Nous ignorons la gravité de sa blessure ainsi que sa capacité à poursuivre, ou non, les combats jusqu’à la fin des opérations dans le secteur de Guipavas.

En octobre 1944, il contracte un engagement volontaire dans l’Armée française en reconstitution. En devenant militaire de carrière, il participe aux conflits de l’Indochine et de l’Algérie. À son retour à la vie civile en 1966, il travaille comme chef de chantier et réside au 77 Boulevard de Coataudon à Guipavas.

Pour l’ensemble de sa carrière, François Madec a reçu les décorations suivantes :
 Médaille Militaire (1959)
 Croix de Guerre des Théâtres d’Opérations Extérieurs, 2 étoiles de Bronze
 Croix de la Valeur Militaire, 2 étoiles de Bronze
 Croix du combattant volontaire, agrafe Guerre 1939-1945 (1961)
 Médaille coloniale, agrafe Extrême-Orient
 Médaille commémorative française de la guerre 1939-1945, barrettes Engagé Volontaire, Libération et Insigne des Blessés.
 Médaille commémorative de la campagne d’Indochine
 Médaille commémorative des opérations de sécurité et de maintien de l’ordre, agrafe Algérie (1956)

Publiée le , par Gildas Priol, mise à jour

Télécharger au format PDF

Portfolio

F.F.I de Guipavas à Kersaint-Plabennec (16 août 1944)

Sources - Liens

  • Famille Le Bec, fonds Henri Le Bec, archives de la Compagnie F.F.I de Guipavas.
  • Archives départementales du Finistère, dossier de combattant volontaire de la résistance (1622 W 74).
  • Service historique de la Défense de Vincennes, dossier d’homologation des faits de résistance (GR 16 P 382181) - Non consulté à ce jour.