LE CHAPELAIN Paul

Paul Marie Le Chapelain étudie la menuiserie à l’École pratique d’industrie et de commerce à Brest. Il obtient son certificat d’aptitude professionnelle en mai 1941.

En juillet 1943, Paul Le Chapelain est contacté par Georges Dauriac, un ancien camarade du C.A.P menuiserie. Ce dernier a intégré la Résistance et recherche des volontaires, notamment quelqu’un qui possèderait une voiture. Paul Le Chapelain accepte d’en être et indique connaître un certain Yves Hall, qu’il sait disposer de la voiture de son frère, une Renault Vivaquatre cachée dans une ferme à Plouzané. Mis en relation, Dauriac recrute Hall au sein du Groupe Action directe et récupère en plus ses complices Michel Toullec et Marcel Morvan.

De son côté, Paul Le Chapelain reçoit quelques exemplaires du journal clandestin du mouvement Défense de la France (D.F) qu’il doit distribuer. Il sert également d’agent de liaison entre les résistants du mouvement et du corps-franc. Il offre de temps à autre, l’hébergement à ses camarades clandestins. Il revendique avoir participé à la fabrication et à la diffusion de fausses pièces d’identités, sans donner plus de détails.

En juillet 1944, averti par ses camarades qu’ils quittent la ville car trop exposés à Brest, Paul Le Chapelain leur emboîte le pas et part rejoindre le maquis dans la région de Saint-Thois. Sur place, il aurait intégré le Bataillon Normandie et la compagnie éponyme sous les ordres d’Yves Le Gall.

Après la Libération du Finistère, il souscrit un engagement volontaire dans l’Armée française en reconstitution. Paul Le Chapelain est alors versé au 81ème Bataillon du Génie. Il semble être resté ensuite faire carrière dans l’armée avant de revenir à la menuiserie et de s’installer au 154 rue Jean-Jaurès.

Publiée le , par Gildas Priol, mise à jour

Télécharger au format PDF

Sources - Liens

  • Archives départementales du Finistère, dossier individuel de combattant volontaire de la Résistance de Paul Le Chapelain (1622 W).
  • La Dépêche de Brest, édition du 5 juin 1941.
  • PICHAVANT René, Clandestins de l’Iroise - Tome 4, éditions Morgane, Douarnenez, 1988.
  • Service historique de la Défense de Vincennes, dossiers individuels de Résistants de Paul Le Chapelain (GR 16 P 349038 et GR 16 P 119459) - Non consulté à ce jour.