MOYSAN Alphonse

Alphonse Joseph Paul Moysan suit la trace de son père et s’engage volontairement dans la Marine nationale en 1911. En 1916, il se spécialise et devient Second-maître fourrier et l’année suivante il épouse Jeanne Le Roux, le 10 mai 1917 à Lambézellec, section du Pilier-Rouge. La famille s’installe au 14 rue Bruat et bientôt, leur fils Paul Moysan voit le jour en 1921. Au déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, Alphonse Moysan est mobilisé et affecté spécial comme Secrétaire administratif de 1ère classe à la direction du Commissariat de la Marine à Brest. Sous l’occupation allemande, outre ses fonctions, il préside le mess des Officiers de la Marine nationale rue Conseil.

En mars 1943, il est contacté par Noël Le Got du réseau Roy pour fournir des renseignements. Alphonse Moysan accepte cette mission clandestine et bien qu’enregistré comme agent de ce réseau, les informations qu’il collecte sont confiées au sous-réseau 57 du réseau Manipule, suite à la récupération par ce réseau des agents du réseau Roy. Parallèlement, et sans forcément de lien, Alphonse Moysan est contacté dans le courant de l’année 1943 par les Officiers mariniers Jean Cloarec et Paul Le Borgne du réseau Ronsard-Marathon. Là encore, il donne une réponse favorable à la requête et met à disposition le mess de la rue Conseil pour les réunions des agents. Il fournit également le contact avec son fils, étudiant en médecine sur Paris. Alphonse Moysan sert donc ces deux services clandestins et notamment le réseau Ronsard-Marathon et son Groupe Narval lorsqu’ils sont visés par des projets d’arrestations. Il aide également en fournissant des papiers administratifs via son emploi à l’arsenal.

À l’été 1944, Alphonse Moysan ne semble pas participer aux combats de la Libération, nous ignorons son activité durant le siège de la ville en août et septembre 1944. Après la Libération, il continue son activité dans la Marine nationale, au même poste.

La sépulture d’Alphonse Moysan se trouve dans le cimetière de Kerfautras à Brest [Carré 13 Rang 05 Tombe 17]

Publiée le , par Gildas Priol, mise à jour

Télécharger au format PDF

Sources - Liens

  • Archives municipales de Brest, registres d’état civil (1E/P32, 6E/L10 et 3E412).
  • Archives départementales du Finistère, dossier individuel de combattant volontaire de la résistance d’Alphonse Moysan (1622 W).
  • Centre généalogique du Finistère (CGF), case matriculaire d"Alphonse Moysan (1R01495).
  • Brest métropole, service des cimetières - sépulture d’Alphonse Moysan.
  • Service historique de la Défense de Vincennes, dossier individuel de Résistant d’Alphonse Moysan (GR 16 P 436316) - Non consulté à ce jour.