BILLON Charles

Charles Désiré Billon réside au 9 rue Amiral Nielly à Brest. Après avoir suivi des études d’ajusteur à l’école Pratique d’Industrie et de Commerce à Brest, il entre à l’arsenal. A la déclaration de guerre, il est mobilisé comme mécanicien dans l’Aéronautique, dans le personnel non naviguant. Après la débâcle en 1940, il est démobilisé au début juillet 1940 et regagne ses foyers. En août 1940, il retourne travailler à l’arsenal comme ajusteur.

Sous l’occupation, il est membre et administrateur de l’Union des Coopérateurs du Finistère. Il y fréquente notamment Marcel Pirou, résistant de Recouvrance. Nous ignorons cependant si il y a un lien avec l’entrée de Charles Billon en résistance.

Il aurait participé à la distribution de tracts à l’arsenal de Brest à partir de février 1941. En 1942 et 1943 il aurait effectué plusieurs sabotages sur du matériel destinés à l’armée allemande. Durant cette période, son appartenance à un groupe, réseau ou mouvement nous est inconnue.

Début mars 1944, il quitte son poste de l’arsenal et se retire dans la région de Plouigneau où il entre dans la résistance sous les ordres de Hervé Lostanlen. Charles Billon rejoint ainsi le Bataillon F.T.P Giloux en juillet 1944 et se voit affecté à la Compagnie N°4 dite Cie F.T.P François Lever, en tant que chef de section. Il est présent lors des parachutages d’armes en juillet et août 1944 dans la région de Guerlesquin.

Il sert dans l’unité F.T.P jusqu’au 31 août, date de sa démobilisation. Il souscrit alors un engagement volontaire pour la durée de la guerre dans l’armée. Affecté au 3ème Régiment Auto F.F.I (307e Compagnie), il suit l’avance américaine à l’Est avec pour objectif la recherche et le rapatriement des personnes déplacées. Il est démobilisé et regagne ses foyers en octobre 1945.

Publiée le , par Gildas Priol, mise à jour

Télécharger au format PDF

Sources - Liens

  1. Archives Départementales du Finistère, dossier individuel de combattant volontaire de la résistance de Charles Billon (1622 W).
  2. Service Historique de la Défense (S.H.D) de Vincennes, dossier Bataillon Giloux – F.T.P (GR 19 P 29/33), aimablement transmis par Edi Sizun.
  3. Service historique de la Défense (S.H.D) de Vincennes, dossier individuel de Charles Billon (GR 16 P 60422) - Non consulté à ce jour.

Remerciement à François Omnes pour la relecture.