CROUAN Pierre

Pierre Germain Marie Crouan est le fils d’un négociant en vins établi dans le bourg de Gouesnou. Trop jeune pour être mobilisé à la déclaration de la Seconde Guerre mondiale, Pierre Crouan travaille sous l’occupation allemande comme employé pour ses parents. En avril 1943, il est requis pour partir en Allemagne dans le cadre de Service du travail obligatoire (S.T.O). Réfractaire, il refuse de répondre à cette injonction et se cache à la ferme de Tremobian en Guipronvel.

Sans que l’on puisse l’attester, Pierre Crouan aurait donné son adhésion aux Forces françaises de l’intérieur (F.F.I) en avril 1944. Nous ignorons son activité jusqu’en août 1944 où il rejoint les effectifs de la section communale des F.F.I de Gouesnou. Cette unité est d’abord rattachée aux F.F.I de Plabennec avant de devenir la Compagnie F.F.I de Bourg-Blanc. Il participe aux opérations militaires de libération et de défense de son secteur et sa commune, en liaison étroite avec l’équipe S.A.S du 3e R.C.P et l’armée américaine.

Après guerre, Pierre Crouan épouse Marie Busillet (1920-2017), le 1er juin 1951 à Gouesnou. Au niveau professionnel, il poursuit l’activité familiale de négociant en vins, tout en résidant à Gouesnou. Arrivé à la retraite, il se retire à Kerlouan.

Publiée le , par Gildas Priol, mise à jour

Télécharger au format PDF

Portfolio

Pierre Crouan dans les années 1980

Sources - Liens

  • Archives départementales du Finistère, dossier individuel de combattant volontaire de la résistance de Pierre Crouan (1622 W).
  • Musée du patrimoine de Gouesnou, liste des F.F.I de la commune.
  • Service historique de la Défense de Vincennes, dossier individuel de F.F.I de Pierre Crouan (GR 16 P 151686) - Non consulté à ce jour.

Remerciements à Françoise Omnes pour la relecture de cette notice.