BARON Armand

Armand Jean François Michel suit des études à l’École Pratique d’Industrie et de Commerce de Brest avant d’intégrer le personnel de l’Arsenal comme dessinateur. Il épouse Paulette Messager, le 10 avril 1933 à Brest et de cette union naît un enfant. La famille s’installe alors au 153 rue de la Vierge (actuellement rue Glasgow).

Sous l’occupation, Armand Baron est contacté par Gilbert Garbe, dit Artilleur, pour entrer dans la résistance. Il intègre alors le réseau Confrérie Notre-Dame en octobre 1942. Nous ignorons, pour le moment, la nature des services rendus à la résistance par Armand Baron.

La sépulture de Armand Baron se trouve dans le cimetière de Kerfautras à Brest [Carré 37 Rang 7 Tombe 18]

Publiée le , par Gildas Priol, mise à jour

Télécharger au format PDF

Sources - Liens

  • Archives municipales de Brest, registre d’état civil (1E/L118).
  • Amicale du réseau C.N.D Castille, notice synthétique d’Armand Baron.
  • Brest métropole, service des cimetières - sépulture d’Armand Baron.
  • Service historique de la Défense de Vincennes, dossiers de résistant d’Armand Baron (GR 16 P 33838 et GR 28 P 4 42 475) - Non consultés à ce jour.

Remerciement à Françoise Omnes pour la relecture.