CABON Jean

Jean François Marie Cabon est électricien de formation. Il épouse Augustine Le Gall (1906-1996), le 30 septembre 1933 à Plounéour-Trez et de cette union naîtront trois enfants. Quartier-maître électricien de réserve, nous ignorons son parcours durant la Bataille de France. Sous l’occupation allemande, Jean Cabon est agent des Postes, télégraphes et téléphones (P.T.T) à Brignogan-Plages.

La résistance locale semble l’avoir contactée en août 1943. Jean Cabon intègre alors les mouvements Défense de la France (D.F) et de l’Organisation Civile et Militaire (O.C.M) qui cohabitent dans ce secteur. Il participe alors à la collecte de renseignements sur les réseaux téléphoniques allemands de part sa profession. Il aurait participé à la fabrication de faux papiers pour les résistants et réfractaires aux Service du travail obligatoire (S.T.O).

À l’implantation des unités combattantes des Forces françaises de l’intérieur (F.F.I) dans la région en 1944, il est incorporé naturellement au groupement cantonal de Guissény et Plouescat. En prévision des combats, il est affecté en tant que chef de groupe à la section F.F.I de Brignogan-Plages, sous les ordres d’Yves Postec. On le missionne pour rechercher d’éventuels terrains propices aux largages mais finalement, ses propositions ne sont pas retenues. Il semble avoir été présent aux parachutages des nuits du 2 au 3 août et 4 au 5 août 1944.

Lors de l’insurrection générale, Jean Cabon participe aux combats de la Libération du secteur Guissény-Plouescat et de la région de Lesneven. Après ces combats, son unité est déployée à l’Ouest de Brest, pour la réduction de la poche allemande du Conquet jusqu’au 15 septembre. En toute fin du siège de Brest, le demi Bataillon est employé dans le secteur de Saint-Pierre-Quilbignon à diverses tâches.

Après guerre, Jean Cabon poursuit sa carrière aux PT.T. dans les colonies françaises avant de revenir en métropole.

Publiée le , par Gildas Priol, mise à jour

Télécharger au format PDF

Portfolio

Crédit photo : Famille Cabon
Crédit photo : Famille Cabon
Jean Cabon (1954)
Crédit photo : Famille Cabon

Sources - Liens

  • Famille Cabon, iconographie.
  • Archives départementales du Finistère, dossier individuel de combattant volontaire de la résistance de Jean Cabon (1622 W).
  • BOHN Roland, Chronique d’hier -Tome 1 - La vie du Léon 1939-1945, à compte d’auteur, 1993.