BOULIC Yves

Yves Marie Boulic est commis secrétaire principal de mairie à Guipavas et réside sous l’Occupation allemande, au 60 rue de Paris. De part son handicap, il n’est pas mobilisé à la déclaration de la Seconde Guerre mondiale. Il épouse la cultivatrice Madeleine Morvan (1917-2002), le 13 octobre 1942 au Relecq-Kerhuon. De cette union, naitront trois enfants.

Nous ignorons l’identité de son recruteur dans la Résistance, cependant Yves Boulic va profiter de son poste pour fournir différents papiers administratifs à des soldats français puis par la suite à des réfractaires au Service du Travail Obligatoire (S.T.O). En 1943 il rejoint le mouvement Défense de la France (D.F) et poursuit jusqu’à l’été 1944 sa tâche. Au début d’août 1944, Yves Boulic aurait porté assistance à un aviateur américain tombé sur Guipavas. Il ne prend pas part aux combats de la Libération.

Publiée le , par Daniel Leal, Gildas Priol, mise à jour

Télécharger au format PDF

Sources - Liens

  1. Famille Boulic, iconographie.
  2. Archives municipales de Brest, registre d’état civil (3E483).
  3. Archives Départementales du Finistère, dossier individuel de combattant volontaire de la résistance d’Yves Boulic (1622 W).
  4. La Dépêche de Brest, édition du 05/11/1942 et 23/10/1942.
  5. Service historique de la Défense de Vincennes, dossier individuel de Résistant d’Yves Boulic (GR 16 P 80074) - Non consulté à ce jour.