RAGUÉNÈS Hamon - commentaires RAGUÉNÈS Hamon 2020-10-13T08:25:21Z https://www.resistance-brest.net/article931.html#comment304 2020-10-13T08:25:21Z <p>Jean Gabriel Samzun Petit fils du Docteur Gabriel Barbaro, qui habitait le Trez Hir et auprès de qui j'ai passé les meilleures années de l'enfance.<br class='autobr' /> Merci de témoigner ainsi de son courage dans ces années de Guerre, nous savions par les nombreuses personnes qui l'avaient alors côtoyé qu'il avait bien agi, mais il ne nous a pas tout dit loin de là !<br class='autobr' /> Pris en otage à Brest avec bien autres notables impliqués dans la Résistance, sa famille l'a cru perdu mais il est rentré à pied du centre de la France après qu'un soldat allemand ait ouvert les portes de son wagon lors d'un arrêt et crié en français "foutez le camp vite"<br class='autobr' /> Il est décédé du cancer à Pâques 1968 et est enterré à Plougonvelin.</p> RAGUÉNÈS Hamon 2020-04-29T17:20:36Z https://www.resistance-brest.net/article931.html#comment158 2020-04-29T17:20:36Z <p>Cest mon arriere grand pere il etain courageur</p> RAGUÉNÈS Hamon 2020-02-08T14:33:49Z https://www.resistance-brest.net/article931.html#comment83 2020-02-08T14:33:49Z <p>Merci ,monsieur Gildas Priol, de rappeler les circonstances de l'arrestation de mon père qui font partie de l'Histoire de ces résistants qui ont bravé la mort en ce qui concerne certains d'entre eux, pour contribuer à la libération de notre chère région où nous avons vu le jour.<br class='autobr' /> Mon père est né dans la petite fermette qui existe toujours à ma connaissance, sise à l'extrémité nord de la rue qui porte son nom.<br class='autobr' /> Je profite de l'occasion pour citer le courage de mon confrère, sûrement disparu:le docteur Barbaro, qui nous a permis,en prolongeant son séjour dans son service,de revoir mon cher père avant son départ définitif, hélas, pour RAVENSBRUCK,camp de répression géré par les SS de sinistre mémoire ,où la sous alimentation était de règle ainsi que les châtiments corporels qui ont petit à petit sapé la résistance d'un homme particulièrement robuste.Bien que libéré par les troupes russes depuis la veille ,il a différé son rapatriement, selon un témoin, en raison de son extrême faiblesse et d'un phlegmon de l'avant-bras qui est à l'origine très probablement de sa défaillance fatale.</p>