Groupe Trotskyste (P.O.I)

[1940 - 1943]

Petit parti communiste, de tendance trotskiste (4ème Internationale) le Parti Ouvrier Internationaliste (P.O.I) publie La Vérité, premier journal clandestin de la presse française à l’été 1940. Fin 1942, il mène une propagande de fraternisation antifasciste avec les soldats allemands, appelé le Travail allemand, et publie un journal, Arbeiter und Soldat, composé par la section allemande de ce parti clandestin.

À Brest et au Relecq-Kerhuon, un groupe se constitue en 1942, qui réussit à mettre sur pied une cellule au sein de l’armée allemande courant 1943, notamment grâce au soutien de plusieurs militants de Loire-Inférieure (44) ayant rejoint Brest (Robert Cruau et les frères Berthomé). Les militants du P.O.I sont de jeunes ouvriers qui ont milité au sein du mouvement des Auberges de Jeunesse, les Ajistes, avant la guerre.

Le groupe brestois du P.O.I est démantelé en octobre 1943 par une rafle, à la suite d’une trahison d’un soldat allemand. Outre les militants brestois, Robert Cruau, Yves Bodénez, Georges Berthomé, André Floc’h et Albert Goavec, plusieurs militants parisiens, dont Marcel Hic, responsable du parti et organisateur du Travail allemand, sont tués ou meurent déportation. Plusieurs dizaines de soldats allemands sont exécutés.

À Brest, ont été édités des tracts, un journal ronéoté, Front Ouvrier, et un petit bulletin Zeitung für Arbeiter und Soldat im Westen diffusé auprès de soldats allemands. Le groupe s’est opposé au départ vers l’Allemagne d’ouvriers de l’arsenal de Brest en octobre 1942 et aurait également participé à la collecte d’informations sur la base sous-marine, par l’intermédiaire de sous-mariniers allemands. Robert Cruau, exécuté par les Allemands le 6 octobre 1943, était membre du réseau Vélite-Thermopyles, Eliane Ronël (Quimper) du réseau C.N.D-Castille ! En fait ils ne furent pas d’abord reconnus comme résistants, du fait de la forme qu’ils avaient donné à leur combat. L’inscription administrative à des réseaux de renseignement, dépendant du B.C.R.A de Londres, régla cet épineux problème.

Présentation rédigée par Jean-Yves Guengant, le 24 novembre 2019.