Groupe Maudire

Groupe de renseignement dans l’arsenal de Brest
[1942 - 1943]

L’instigateur de ce petit groupe, qui comportera une dizaine d’agents de renseignements, est le chef de l’atelier photographique de l’arsenal, Guillaume Maudire. Il est probable que son initiative de créer un groupe, soit due à une sollicitation de Jean Cadiou, qui oeuvre pour le réseau Confrérie Notre-Dame depuis quelques temps. Le cloisonnement semble être en vigueur car de tous les membres recrutés, aucun ne connaît le destinataire final des renseignements recueillis. Il semble également que Guillaume Maudire entretienne des contacts avec Marcel Pirou, de Brest-Ouest.

La première recrue est l’agent technique Joseph Paugam qui à son tour va recruter la quasi totalité du petit effectif dans ses connaissances à l’arsenal. Le groupe sera actif jusqu’en 1943 puis il fusionne avec le groupe Chacal formé par l’Ingénieur des Directions de Travaux de 2ème classe Paul Bardu. En 1944, la structure clandestine s’intègre au groupe Arsenal de Jean Aubert jusqu’au siège de la ville.

Présentation rédigée par Gildas Priol, le 28 février 2020.