F.F.I Guissény-Plouescat

Demi Bataillon F.F.I des cantons de Guissény et Plouescat

Cette formation se compose de soldats F.F.I des treize communes situées au nord de Lesneven. Le recrutement est impulsé par les résistants du réseau Alliance qui œuvrent conjointement avec le mouvement Défense de la France. Le premiers groupes naissent dans le second semestre de l’année 1943 mais rapidement les ponts sont coupés par plusieurs arrestations. Quelques personnalités reprennent néanmoins le flambeau et bientôt Joseph Barach, dit Zéphirin, prend la tête du groupement. En mars 1944, les choses concrètent débutent avec l’arrivée d’un premier stock d’armes pour l’instruction des jeunes recrues qui affluent aisément depuis l’instauration du S.T.O. Des arrestations en avril, mai et juillet 1944 touchent la formation F.F.I mais elle parvient à se maintenir et à rester dans l’ombre, comme voulu par l’État-major F.F.I de Brest. Mis en alerte en fin juillet 1944, les F.F.I se rassemblent à Saint-Frégant pour un parachutage mais celui-ci n’a pas lieu. On dénombre alors une soixante d’hommes disponibles au second parachutage dans la nuit du 2 août 1944. Le 4 août, l’unité réceptionne des parachutistes S.A.S du 3e R.C.P. Le 5 au soir, après la réunion de Gouesnou, 105 hommes sont présents à Trégouaran pour la distribution des armes et les premières consignes d’insurrection.

Organisation du demi Bataillon :
- État-Major - Commandé par Joseph Barach, dit Zéphirin.
- 1ère Compagnie F.F.I - Canton de Plouescat - Commandée par Goulven Bescond.
— Section Cléder
— Section Goulven
— Section Lanhouarneau
— Section Plonevez-Lochrist
— Section Plouescat : Groupes de combat Dunkerque / Colonel d’Ornano
— Section Plouider
— Section Tréflez
- 2ème Compagnie F.F.I - Canton de Guissény - Commandée par Yves Postec.
— Section Brignogan
— Section Guissény
— Section Kerlouan
— Section Kernouës : Groupes de combat Dévouement / Bretagne
— Section Plounéour-Trez : Groupe de combat Dixmude
— Section Saint-Frégant

Du 6 au 24 août le demi Bataillon F.F.I de Guissény et Plouescat participe aux opérations de Libération du canton de Lesneven puis à la sécurisation des communes libérées et à la protection d’unités de commandement F.F.I ou d’artillerie américaine. Il est ensuite déployé plus à l’Ouest pour la réduction de la poche allemande du Conquet jusqu’au 15 septembre. En toute fin du siège de Brest, le demi Bataillon est employé dans le secteur de Saint-Pierre-Quilbignon à diverses tâches. A son apogée, le demi bataillon aura 349 soldats F.F.I à disposition. Elle est démobilisée le 30 septembre 1944.

Présentation rédigée par Gildas Priol, le 30 juin 2020.