RIOUAL Paul

Paul Rioual devance son service militaire et s’engage pour une durée de trois ans dans l’armée en 1918. Il y fait carrière durant 20 ans en ayant participé notamment à la Bataille du Rif où il reçoit la médaille militaire et la médaille du Rif. Il est renvoyé dans ses foyers, au Rhu à Saint-Pierre-Quilbignon en mai 1938. Entre temps, il épouse Marie Simon le 21 juillet 1926 à Saint-Pierre-Quilbignon. Paul, réformé, ne participe pas la campagne de 1940.

En mai 1943, sa sœur aînée Herveline Rioual est contactée par le mouvement de résistance Défense de la France pour distribuer un journal clandestin. Naturellement, Herveline, se tourne vers son frère et lui proposer de l’aider à diffuser le journal, ce qu’il accepte. Paul en profite également pour glaner et remonter quelques renseignements d’ordre militaire sur les troupes d’occupation. Il aurait aussi versé dans quelques petits sabotages et le transport de faux papiers.

Nous ignorons son activité durant le siège de Brest en août et septembre 1944.

La sépulture de Paul Rioual se trouve dans le cimetière de Saint-Pierre à Brest [Carré 02AC, Rang 8, Tombe 4]

Publiée le , par Gildas Priol, mise à jour

Télécharger au format PDF

Sources - Liens

  1. Archives de Brest, fonds Défense de la France (51 S) et registre d’état-civil numérisé, disponible en ligne (1E/P39).
  2. Brest Métropole, service des cimetières - sépulture d’Herveline Rioual.
  3. Centre Généalogique du Finistère, registres matricules du recensement militaire.
  4. Service Historique de la Défense (S.H.D) de Vincennes, dossier individuel de résistant de Paul Rioual (GR 16 P 512190) - Non consulté à ce jour.

Remerciement à Françoise Omnes pour la relecture.