PENGAM Marie-René

Marie-René Pengam épouse Henri Auffret à Brest le 28 novembre 1934. Ensemble, ils tiennent le Café des Ouvriers au 151 rue de la Vierge à Brest.

Nous ignorons si Marie-René a fait activement parti de la résistance mais les nombreuses réunions du groupe Elie dans le café et l’implication clandestine de son époux, le laisse à penser.

Le 15 mai 1941, Henri est recherché par les agents allemands de l’Aussenkommando du S.D de Brest, elle le prévient en parlant breton alors que ces derniers arrivent au café. Cet acte sauve son mari qui parvient à s’enfuir. Hélas, les allemands arrêtent Marie-René. Elle est jugée avec les autres membres du groupe Elie. Son procès commence en novembre 1941 sur Paris ; le verdict est clément, elle est relaxée.

Leur mariage est dissous en 1947.

Publiée le , par Gildas Priol, mise à jour

Sources - Liens

  1. S.H.D Vincennes = Dossier Tribunal groupe ELIE - 25 P 16344
  2. Livre "J’avais des camarades" de François BROC’H alias Florette, éditions Télégramme, 1949
  3. Mairie de Plounévez-Lochrist = Etat-civil

Télécharger au format PDF