VAURETTE Raymond

Raymond Vaurette est architecte de formation. Recruté en mars 1941 dans le réseau Confrérie Notre-Dame, il agit dans la clandestinité sous les pseudonymes Dingo et Chacal. Il prend la direction du secteur de Saint-Brieuc après l’arrestation de son chef.

Après le départ de Jean Philippon en février 1942, le réseau a besoin de se renforcer à Brest, il reste encore quelques agents sur place mais l’activité de la marine de guerre allemande et notamment des sous-marins U-boot, nécessite une meilleure surveillance. Gilbert Renault confie donc la mission à Raymond Vaurette de se rendre dans la cité du Ponant pour y recruter de nouveaux agents.

Dingo se rend à Brest et rencontre Gilbert Garbe, Adolphe Golhen et Paul Jacopin à qui il propose d’entrer en résistance. Tous accepteront et formeront la nouvelle branche du réseau à Brest. Les informations afflueront à nouveau grâce à une cellule stable et au recrutement judicieux.

Pour son action dans la clandestinité, il reçoit la médaille de la Résistance en 1945.

Publiée le , par Gildas Priol, mise à jour

Sources - Liens

  1. Ordre de la Libération, fichier des médaillés de la Résistance française.
  2. VULLIEZ Albert, Brest au Combat, éditions Ozanne, Paris, 1950, page 153.
  3. Amicale du réseau C.N.D Castille, fiche biographique de Raymond Vaurette.
  4. Service Historique de la Défense (S.H.D) de Vincennes, dossiers administratifs de résistant de Raymond Vaurette (GR 16 P 587221 et GR 28 P 4 38 298) - Non consultés à ce jour.

Remerciement à Françoise Omnes pour la relecture.

Télécharger au format PDF