BOZEC Maurice

Maurice Henri Bozec sert dans la Marine Nationale dans les années 20. Il est affecté comme fourrier au ministère de la Marine à Paris. C’est là qu’il épouse Anne Kervella (1908-1973) le 18 mai 1929 à Paris (12ème). De cette union naissent deux enfants. En 1932 il est affecté à Guérigny, au nord de Nevers. Le 3 juin 1940, il est muté dans sa ville natale à la Direction des Constructions et Armes Navales (D.C.A.N) de Brest. Après l’armistice de juin 1940, le corps des officiers d’administration de la Marine, dont il fait partie, est transformé par Vichy en corps des attachés d’administration, il reste cependant à son poste à l’arsenal.

Il entre en Résistance le 10 juillet 1943 au sein des Francs-Tireurs et Partisans (F.T.P) de Brest. Il est probable que ce recrutement se fasse sous l’égide du Front National (F.N). Dès le 18 juillet 1943, Maurice Bozec sert d’agent de renseignement pour les résistants de l’arsenal. Il diffuse également la propagande du mouvement et participe aux recrutements. Courant 1944, il effectue des liaisons entre les résistants brestois ayant pris le maquis dans la région de Scrignac et Guelesquin.

Le 4 août 1944 à Brest, les Allemands annoncent leur intention de défendre la ville et ordonnent l’évacuation massive de la population en prévision de l’arrivée des troupes Alliés. Le jour même, Maurice Bozec quitte la ville et rejoint le Bataillon F.T.P Giloux à Guerlesquin. Lui est confiée le commandement de la Compagnie F.T.P Cosquer (5ème Compagnie ?), sous le grade fictif de Capitaine. Il participe les 5 et 6 août 1944 aux combats dans la région du Ponthou. Avec son unité, il contribue à la Libération du secteur de Guerlesquin, Plouigneau et Morlaix.

Après la Libération, il rejoint l’arrondissement de Brest et réintègre la Marine Nationale. Pour son attitude durant l’occupation et son commandement lors des combats de la Libération, il est cité à l’ordre de la Division et reçoit la Croix de Guerre 1939-1945, avec étoile d’argent en 1945.

La sépulture de Maurice Bozec se trouve dans le cimetière de Recouvrance à Brest [Carré 11, Rang 1, Tombe 10-11]

Publiée le , par Gildas Priol, mise à jour

Télécharger au format PDF

Sources - Liens

  1. Archives Municipales de Brest, registre d’état-civil (1E/P43).
  2. Archives Départementales du Finistère, dossier individuel de combattant volontaire de la résistance de Maurice Bozec (1622 W).
  3. Service historique de la Défense de Vincennes, dossier Bataillon F.T.P Giloux (GR 19 P 29/33), aimablement transmis par Edi Sizun.
  4. La Dépêche de Brest, éditions du 15/04/1931, 19/04/1931 et 21/06/1932.
  5. Brest Métropole, service des cimetières - sépulture de Maurice Bozec.
  6. Service historique de la Défense de Vincennes, dossier individuel de Résistant de Maurice Bozec (GR 16 P 86790) - Non consulté à ce jour.