LE MOUROUX Pierre

Pierre François Laurent Le Mouroux réside au 21 rue Voltaire à Brest. D’abord apprenti, il est embauché comme ouvrier ajusteur à l’arsenal de Brest.

En novembre 1942 ou janvier 1943, il intègre les Francs-Tireurs et Partisans (F.T.P). Courant 1943, il bascule au Groupe Giloux grâce à Charles Coatelan. Les actions auxquelles il a pris part sont méconnues, il aurait participé à de nombreux sabotages.

D’après les informations détenues dans son dossier d’attribution, à titre posthume, de la carte de Combattant Volontaire de la Résistance, il aurait été arrêté le 23 novembre 1943 lors d’une mission de protection d’un groupe en instance de départ pour l’Angleterre dans les environs de Morlaix. Interné à Brest, Quimper puis Compiègne avant d’être déporté.

Son nom est cependant retrouvé dans la liste des 59 otages de Morlaix déportés suite à leurs arrestations le 26 décembre 1943 parmi près de 600 hommes de cette commune. Cette rafle a été réalisé en représailles à l’attentat à la grenade d’un foyer de soldats allemands rue de Brest à Morlaix le 24 décembre. Pierre Le Mouroux ne semble pas impliqué dans cette opération. Que faisait-il donc à Morlaix ? L’on sait qu’une partie du Groupe Giloux est démantelé à Brest le 26 décembre 1943. Il est probable que Pierre Le Mouroux ait quitté la ville par le train pour éviter une arrestation. Sa capture à Morlaix serait donc fortuite. En fuite, il cherchait sans doute à gagner l’Angleterre.

Il transite par Paris avant d’être déporté en Allemagne. Arrivé à Buchenwald, il devient le matricule 43174. Il est ensuite transféré au camp de Dora puis au Kommando d’Ellrich où il décède le 10 février 1945.

A titre posthume, il est promu Sergent et reçoit la médaille de la Résistance française en 1954 par décret, validée par une publication au Journal Officiel en 1955.

Publiée le , par Gildas Priol, mise à jour

Télécharger au format PDF

Portfolio

Sources - Liens

  1. Archives Départementales du Finistère, dossier individuel de combattant volontaire de la Résistance de Pierre Le Mouroux (1622 W).
  2. Ordre de la Libération, Paris, liste des médaillés de la Résistance française.
  3. Mémoire de Guerre, liste des déportés du Finistère.
  4. Fondation pour la Mémoire de la Déportation, liste des déportés (I.172).
  5. Arolsen Archives, Centre International de la Persécution Nazi - Archives numérisées en ligne.
  6. Service historique de la Défense (S.H.D) de Vincennes, dossier individuel de Résistant de Pierre Le Mouroux (GR 16 P 361835) - Non consulté à ce jour.
  7. Service historique de la Défense (S.H.D) de Caen, dossier individuel de déporté de Pierre Le Mouroux (AC 21 P 475 952) - Non consulté à ce jour.