COAT Louis

Louis Yves Francois Marie Coat travaille sous l’occupation comme meunier à Pont-du-Chatel en Plouider.

A l’été 1943, le mouvement de Résistance Défense de la France (D.F) s’implante fortement dans le nord du Finistère. Sous l’impulsion de membres du réseau Alliance, le mouvement recrute en prévision de former des groupes para-militaire. C’est dans ce contexte que Louis Coat est recruté en juillet 1943 avec comme mission première, de recruter à son tour des connaissances afin de former l’embryon de la Section de Plouider. Courant 1944, cette section s’intègre dans la Compagnie F.F.I de Plouescat.

Louis Coat diffuse également la presse clandestine du mouvement et transmet des renseignements d’ordre militaire à ses supérieurs, sur les positions des fortifications et troupes allemandes. En mars 1944, Louis Coat participe au transport des armes que ramène d’Hanvec le groupe Action Directe de Brest. Trop jeune pour avoir fait son service militaire, il reçoit l’instruction par les cadres de sa compagnie F.F.I.

Dans la nuit du 2 août 1944, il est présent avec son unité pour la réception du parachutage d’armes à Kerveguen ar Groaz en Lanhouarneau. Le matériel récupéré est transféré à Cléder pour être distribué aux deux compagnies du demi Bataillon F.F.I de Guissény et Plouescat. Il est également présent lors du parachutage des S.A.S du 2e Squadron du 3e R.C.P dans la nuit du 4 au 5 août 1944 entre Lanhouarneau et Plouider.

Au déclenchement des opérations militaires, Louis Coat contribue à la libération de son secteur et combat notamment à Tréflez et Lanhouarneau. Tout le groupement est ensuite dirigé à l’ouest de Brest pour être engagé à la réduction de la poche allemande du Conquet. Cependant, Louis Coat est affecté au groupe de F.F.I qui assurent la sécurité dans le canton, du 20 août au 30 septembre 1944. Il est démobilisé le 10 octobre 1944 et regagne son foyer pour reprendre son activité professionnelle.

Publiée le , par Gildas Priol, mise à jour

Télécharger au format PDF

Sources - Liens

  1. Archives Départementales du Finistère, dossier individuel de combattante volontaire de la Résistance de Louis Coat (1622 W).
  2. Archives F.F.I de l’arrondissement de Brest, documents relatifs au demi Bataillon F.F.I de Guissény-Plouescat.
  3. Service historique de la Défense (S.H.D) de Vincennes, dossier individuel de Résistant de Louis Coat (GR 16 P 134636) - Non consulté à ce jour.