PRIGENT Yves

Yves Prigent effectue son service militaire en 1932 comme matelot mécanicien sur un remorqueur de la Marine Nationale. Après son passage sous les drapeaux, il travaille à l’arsenal de Brest comme agent d’étude (chronométreur-analyseur), essentiellement à l’atelier de fabrication des machines sur le plateau des Capucins. Marié et père de deux enfants, Yves Prigent n’est pas mobilisé à la déclaration de guerre en 1939. Très probablement car considéré comme affecté spécial à l’arsenal.

Il intègre la Compagnie F.F.I de Plouguerneau à sa formation en 1944. Cette unité est rattachée au Bataillon F.F.I de Lannilis et reçoit ses armes dans la nuit du 2 au 3 août 1944. A compter du 5 août au soir, le Bataillon déclenche les opérations de Libération du canton. Après l’arrivée des premiers éléments américains et le nettoyage du secteur, le bataillon se porte vers l’ouest pour réduire la poche allemande du Conquet. Il combat jusqu’au 10 septembre 1944.

Composition du 3ème groupe de la section n°2
- COCHARD Frantz
- LE VEN Jean
- SÉGALEN Emile
- PRIGENT Yves
- GOURVENNEC Jean-Louis
- MOAL François
- ROUDAUT Joseph
- L’HOUR Noël
- MERDY François
- RICHARD Yves
- BOSSEUR Louis
- LE BERRE René
- GOUEZ Auguste

Publiée le , par Pierre Prigent, mise à jour

Télécharger au format PDF

Sources - Liens

  1. Famille Prigent, témoignage et iconographie.
  2. Archives F.F.I de l’arrondissement de Brest, registre des effectifs de la Cie F.F.I de Plouguerneau.