Attentat du 14 février 1942

Description

Il y a 80 ans en février 1942, le Triangle militaire de l’Organisation spéciale (O.S) de Brest décide la mise en place d’un grand coup d’éclat à l’Arsenal. Ils débutent alors l’organisation d’un vaste sabotage des sous-stations électriques où tous les communistes y travaillant devront participer. Plusieurs réunions vont donc se succéder. Au total, neuf équipes de saboteurs sont organisées. Mais avant, Jules Lesven, Pierre Corre et Albert Rolland glissent une bombe dans la cave du débit d’Yves Quéré, au 9 rue de la Vierge à Brest, le 14 février 1942. On décompte six allemands et cinq français blessés.