PRIGENT Jean

Jean Prigent réside avec sa famille au bourg de Guipavas. Outre ses parents, il a trois frères et une sœur ; Joseph, Marie, Henri et Alain. Après sa scolarité, Jean Prigent travaille comme charpentier-tôlier à l’arsenal de Brest. Ajourné quelques temps, Jean Prigent effectue son service militaire de 1934 à 1935 dans la Marine nationale comme matelot mécanicien de 2ème classe. Rendu à la vie civile, Jean Prigent épouse Marie Le Bars, le 26 août 1939 à Guipavas. Quelques jours après, le 3 septembre 1939, la France et l’Angleterre déclarent la guerre à l’Allemagne. Le jeune marié est alors mobilisé mais sous le statut d’affecté spécial de par sa profession. Il reste alors en poste à l’arsenal jusqu’à la débâcle de juin 1940 mais également sous l’occupation allemande.

En mai 1944, il intègre avec son frère Joseph, le groupement communal des Forces françaises de l’intérieur (F.F.I) de Guipavas. Jean Prigent fait partie du groupe de combat d’Alphonse Le Stang.

Composition de son groupe de combat :
- ARZEL François
- ARZUR Joseph
- BEYER Adrien
- BOSSARD Jean
- BOURVÉAU Victor
- GOAR Jean
- JAFFRÈS André
- LE DROFF René
- LE GUEN Marcel
- LE STANG Alphonse (Chef de groupe)
- LOAEC Yves
- PRIGENT Jean
- RIOU Goulven
- SALOU Jean
- SEGALEN Yves
- UGUEN Yves

Avec son unité, il participe aux combats entre Kersaint-Plabennec et Plabennec au début d’août 1944. L’unité se porte ensuite à Guipavas pour participer à la Libération. Lors de ces combats il est blessé avec Jean Salou par un éclat d’obus le 17 août vers 18 heures. Sérieusement touché au cou et au thorax par de multiples éclats, il est évacué sur l’hôpital américain de Ploudaniel avant d’être transféré à l’Hôpital-Hospice de Landerneau.

Après guerre, Jean Prigent reprend son activité professionnelle à l’arsenal de Brest.

Publiée le , par Gildas Priol, mise à jour

Télécharger au format PDF

Sources - Liens

  • Archives F.F.I de l’arrondissement de Brest, documents relatifs à la Cie F.F.I de Guipavas.
  • Archives départementales du Finistère, dossier individuel de combattant volontaire de la résistance de Jean Prigent (1622 W).
  • Service historique de la Défense de Vincennes, dossier individuel de résistant de Jean Prigent (GR 16 P 491360) - Non consulté à ce jour.