PETTON René

René Léon Petton est étudiant sous l’Occupation allemande.

Sans que l’on sache par quel truchement, il intègre à l’été 1944 la Compagnie F.T.P Corse, établie en centre Finistère. Avec cette unité, il participe à différentes actions dans le secteur, notamment à l’escarmouche du Pont-Triffen à Cléden-Poher au début d’août 1944 et aux combats dans la région d’Huelgoat. Le centre Bretagne libéré, son unité se rend vers Landerneau. C’est à cette occasion que se forme le Bataillon F.T.P Georges Le Gall. René Petton est ensuite envoyé en patrouille vers Guipavas et Gouesnou. Il est blessé par un projectile le 19 août 1944, au cours d’une reconnaissance à Gouesnou. Recueilli par les troupes américaines à Ploudaniel, il est hospitalisé le jour même à Landerneau. Il y reste en convalescence jusqu’au 9 septembre 1944.

Démobilisé le 1er octobre 1944 des Forces françaises de l’intérieur, il retourne à la vie civile. Après guerre, René Petton fait son service militaire en 1947 avant de travailler comme scaphandrier.

Publiée le , par Gildas Priol, mise à jour

Télécharger au format PDF

Sources - Liens

  • Archives départementales du Finistère, dossier individuel de combattant volontaire de la résistance de René Petton (1622 W).
  • Service historique de la Défense de Vincennes, dossier individuel de F.F.I de René Petton (GR 16 P 472702) - Non consulté à ce jour.