SALAÜN Hervé

Hervé Marie Salaün sert dans la Marine national comme maître principal fourrier. Il est dégagé des cadres de la Marine et mis en congés d’armistice en 1941. Il regagne alors sa commune natale et y retrouve sa femme. Sous l’occupation allemande, il retrouve un emploi comme secrétaire de mairie.

En mars 1944, il est approché par Corentin Le Goff qui cherche des volontaires pour prendre les armes quand viendra la Libération. Hervé Salaün accepte et se met à disposition de la future Compagnie F.F.I de Plougastel-Daoulas. Son expérience militaire lui permet de prodiguer une instruction rudimentaire aux jeunes recrues pour le maniement des armes. Affecté à la section communale de Logonna-Daoulas, il participe aux combats de la Libération.

Publiée le , par Gildas Priol, mise à jour

Télécharger au format PDF

Sources - Liens

  • Archives départementales du Finistère, dossier individuel de combattant volontaire de la résistance d’Hervé Salaün (1622 W).
  • Service historique de la Défense de Vincennes, dossier individuel de F.F.I d’Hervé Salaün (GR 16 P 531598) - Non consulté à ce jour.