POULIQUEN Joseph

Joseph René Marie Pouliquen travaille à l’arsenal comme ajusteur. Il épouse Renée Bellec (1910-1958), le 24 avril 1930 à la mairie annexe du Pilier-Rouge à Lambézellec. Au déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, Joseph Pouliquen est mobilisé avec le statut d’affecté spécial à l’arsenal de Brest. Sous l’occupation allemande, il reste travailler à l’arsenal, notamment sur la sous-station du chantier E comme mécanicien.

En janvier 1944, il donne son adhésion au Groupement cantonal Georges-Bernard (Brest-Est). Lui ai demandé à son tour, de servir d’agent de recrutement et de liaison. Son chef, Jean Bignard, lui confie en plus de ces missions, la garde d’une mitraillette Sten et de ses accessoires (cartouches, chargeurs, etc...), d’un pistolet automatique et d’une grenade. Ce matériel est utilisé pour l’instruction des jeunes recrues de son groupe.

Le 30 juin 1944 vers 7 heures, après en avoir référé à ses supérieurs, il a l’opportunité d’effectuer un sabotage sur le bassin n°3 de Pontaniou. Deux navires allemands s’y trouvent en cale sèche pour des réparations. Joseph Pouliquen ouvre les vannes de remplissage du bassin pour tenter de noyer les navires. L’opération est un échec et une heure après, le résistant est arrêté. Joseph Pouliquen est alors conduit à la Majorité de l’arsenal où il est interrogé par les allemands. Malmené, le brestois parvient néanmoins à faire croire à un acte accidentel et maladroit, il est alors relâché vers 12h30.

Nous ignorons l’activité de Joseph Pouliquen par la suite. Ses attestations de Résistance indiquent qu’il a poursuivi la lutte et a fait partie de la Compagnie F.F.I Brest-Est, sans plus de précision.

Après la Libération, il reprend son poste à l’arsenal de Brest.

Pour son engagement clandestin, il reçoit la médaille commémorative française de la guerre 1939-1945, barrette Libération et une lettre de remerciement du Secrétaire d’État aux Forces Armées en 1948.

La sépulture de Joseph Pouliquen se trouve dans le cimetière de Kerfautras à Brest [Carré 29 Rang 03 Tombe 19]

Publiée le , par Gildas Priol, mise à jour

Télécharger au format PDF

Sources - Liens

  • Archives municipales de Brest, registre d’état civil (1E/M15 et 6E/L23).
  • Archives départementales du Finistère, dossier individuel de combattant volontaire de la résistance de Joseph Pouliquen (1622 W).
  • Brest Métropole, service des cimetières - sépulture de Joseph Pouliquen.
  • Service historique de la Défense de Vincennes, dossier individuel de Résistant de Joseph Pouliquen (GR 16 P 488494) - Non consulté à ce jour.